Home Communiqué CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Les forêts comme moyen de lutte le moins cher – Expert.
CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Les forêts comme moyen de lutte le moins cher – Expert.

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Les forêts comme moyen de lutte le moins cher – Expert.

0
0

Abidjan le 06 Juillet 2018

Le Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+ Cote- d’Ivoire a organisé du 04 au 06 Juillet 2018 à Abidjan, un atelier de formation sur les problématiques de la lutte contre la déforestation à l’attention de plus de 60 journalistes issus de la presse nationale et internationale.

Les travaux visent à les outiller sur la question afin qu’ils puissent mieux comprendre leur rôle dans le mécanisme international de Réduction des Emissions de gaz à Effet de serre dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD+).

« En tant que vecteurs de l’information, votre rôle qui est de relayer les mesures, les actions à engager, les comportements ou attitudes à adopter, est essentiel pour le mécanisme REDD+ en Côte-d’Ivoire » a souhaité à l’ouverture de l’atelier, le Coordonnateur et Secrétaire Exécutif Permanent de la REDD+ Côte-d’Ivoire, le Colonel Ernest AHOULOU.

« Notre rôle est de pouvoir attirer l’attention des populations sur les dangers de la destruction des forêts mais aussi de mettre en lumière les bonnes pratiques en matière de lutte contre la déforestation » a indiqué pour sa part Bamba KARAMOKO, le Président de l’Union des Radios de Proximité de Cote d’Ivoire.

Au nom de l’Union Nationale des Journalistes de Côte-d’Ivoire, Laurent OKOUE a suggéré que ce type d’atelier soit également organisé à l’attention des Employeurs, pour une meilleure prise en compte des thématiques REDD+ par les organes de presse.

Représentant le Directeur Général de la RTI, David MOBIO a exhorté les journalistes à se spécialiser dans des sous-thématiques, vu le large spectre de la sphère environnementale.

Les communications ont porté sur les causes, conséquences et solutions des changements climatiques et la présentation de la stratégie REDD+ en Côte d’Ivoire.

« L’utilisation des forêts comme moyen de lutte est moins coûteuse que tout autre » a expliqué le Capitaine Zana OUATTARA, Chargé de la Composante REDD+, au Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+.

La 2e phase de ce projet sera consacrée aux radios de proximité.

La Côte-d’Ivoire a adhéré au mécanisme international de Réduction des Emissions de gaz à effet de serre issues de la Déforestation et de la Dégradation des Forêts (REDD+)  en 2011, dans l’optique de contribuer à la lutte Mondiale contre le changement climatique et surtout pour la restauration de son couvert forestier de 20% d’ici 2030.

Soutenue par plusieurs bailleurs dont la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement et le Programme ONU-REDD, la Côte-d’Ivoire est entrée dans la phase d’exécution de son Programme National visant la préparation au mécanisme REDD+. Cette phase constitue l’étape fondamentale qui déterminera le succès de la mise en œuvre de la stratégie.

CONTACTS : Marie EBROTTIE : 08 39 83 14 /65 32 77 86 – mebrottie@yahoo.fr

Malika Kamara : 09 01 33 45 – malika.kamara@reddplus.ci


Arrow
Arrow
Slider

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *