Home COP 23 COP 23 A BONN La Côte d’Ivoire présente son Niveau de Référence pour les Forêts
COP 23 A BONN La Côte d’Ivoire présente son Niveau de Référence pour les Forêts

COP 23 A BONN La Côte d’Ivoire présente son Niveau de Référence pour les Forêts

0
0

La 23ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques bat son plein à Bonn, en Allemagne. La Côte d’Ivoire qui prend une part active à cette COP 23, entend présenter ses acquis et perspectives dans la lutte contre les Changements Climatiques, à travers des conférences et panels. A cet effet, une importante conférence sur le thème :« Niveau de Référence pour les Forêts de Côte d’Ivoire », organisée par le Secrétariat Exécutif Permanent de la Réduction des Emissions de gaz à effet de serre issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts (REDD+), s’est tenue, le Mercredi 08 Novembre 2017, au Pavillon de la Francophonie.

Au cours de cette conférence, Dr YÉO Napari, Coordonnateur National du Projet REDD+, ainsi que plusieurs experts ivoiriens, en l’occurrence, Prof. OCHOU Delphin, Point Focal national pour la réduction des risques de catastrophe (RRC), M. KONAN Yao Eric Landry, Responsable de composante Niveau de référence et MRV, et M.ASSIE Richmond, Point Focal Changement Climatique, ont insisté sur le rôle  structurant  du niveau de référence pour les forêts  à l’échelle internationale.

Selon ces experts ivoiriens, le niveau de référence pour les forêts est un prérequis pour mettre en œuvre la REDD+ et accéder à des paiements basés sur les résultats. Il est utilisé comme repère pour démontrer d’une manière transparente et quantifiable, l’impact des politiques et mesures REDD+ sur le niveau des émissions de gaz à effet de serre (GES), et pour servir de référence pour les paiements basés sur les résultats.

Cette conférence a été l’occasion de présenter au public présent, les avancées de la Côte d’Ivoire dans ce domaine. On retiendra que l’élaboration du niveau de référence du pays a démarré en septembre 2016 avec un atelier national qui a permis d’informer les parties prenantes et discuter des options possibles et données disponibles. Ce processus de consultation a permis de disposer d’une première version qui a été soumise à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) en janvier 2017. Suite à un processus d’évaluation technique par la CCNUCC, la Côte d’Ivoire a soumis en mai 2017, une version modifiée de son niveau de référence.

Cette conférence a enregistré la présence de responsables de collectivités locales, de députés, de représentants du secteur privé et d’ONGs.

Dans le cadre de cette COP 23, plusieurs activités sont au menu de la participation de la délégation ivoirienne, jusqu’au 17 Novembre 2017.

Source SERCOM


LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *