Home Actualités Internationales Gestion Durable des Forêts
Gestion Durable des Forêts

Gestion Durable des Forêts

0
0

LA CÔTE D’IVOIRE ET MONDELEZ INTERNATIONAL S’ENGAGENT POUR « UN CACAO AMI DE LA FORET IVOIRIENNE »

Le mardi 13 juin 2017 a eu lieu au 10ème étage de la tour D au plateau, la signature d’une convention entre le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, représenté par Madame Anne Désirée OULOTO et Mondelez International, représenté par Catharina Isabella W. Pieters, Directrice Mondiale du programme Cocoa Life.

Cette convention entre le chocolatier Mondelez  et le Ministère en charge de l’Environnement a pour objectif de faciliter l’émergence d’une filière « cacao ami de la forêt ivoirienne ». Cet accord qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du mécanisme REDD+ contribuera à restaurer le couvert forestier principalement dans les régions d’approvisionnement de Mondelez.

Dans son allocution, Madame Catharina Isabella Pieters a rappelé l’engagement de la multinationale Mondelez à œuvrer pour « une agriculture zéro déforestation » en soutenant les initiatives en faveur de la promotion d’une cacaoculture durable qui intègre la problématique de la lutte contre la déforestation. Elle s’est dite heureuse de collaborer avec la Côte d’Ivoire dans le cadre de la mise en œuvre du mécanisme REDD+ qui doit aider le pays à restaurer de manière progressive, le couvert forestier pour atteindre 20% de couverture forestière d’ici 2030.

A sa suite, Madame la Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, a réitéré la volonté du Gouvernement de tenir ses engagements en matière de lutte contre la déforestation.

« C’est pour adapter les perspectives de développement harmonieux et durable souhaité par notre pays au défi actuel de lutte contre la déforestation,  que le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural ont décidé dans un élan participatif, d’élaborer une note d’orientation politique dénommée « Agriculture zéro déforestation » qui s’avère être un gage pour la prospérité de notre agriculture», a t-elle signifié. Avant de conclure que la signature de cette convention est un pas important vers la réalisation de l’ambition de la Côte d’Ivoire à demeurer un pays agricole, tout en préservant ses forêts et en restaurant durablement celles déjà dégradées.

Rappelons que la Côte d’Ivoire a adhéré au mécanisme de Réduction des Emissions de gaz à effet de serre issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts (REDD+) en juin 2011.  Le mécanisme REDD+ a pour objectif de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique en rémunérant les pays en développement pour leurs efforts de lutte contre la déforestation et de préservation des forêts.

La signature de cette convention a eu lieu en présence du Directeur Pays de Mondelez, de plusieurs Directeurs de Cabinet, Directeurs Généraux et Centraux de l’Administration ivoirienne et de structures partenaires.


LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *