Home ATELIERS ET REUNIONS INITIATIVES REDD+ Plan d’Investissement Forestier de la Côte d’Ivoire
Plan d’Investissement Forestier de la Côte d’Ivoire

Plan d’Investissement Forestier de la Côte d’Ivoire

127
0

Dans l’optique d’inverser la tendance de la déforestation et de la dégradation des forêts et de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique, la Côte d’Ivoire s’est engagée, en 2011, dans le mécanisme international de réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+).

La REDD+ se présente comme un mécanisme de finance environnementale visant à récompenser les efforts des pays qui se sont engagés à protéger, à mieux gérer et utiliser leurs ressources forestières, contribuant ainsi au développement national.

En mai 2014, pour permettre à la Côte d’Ivoire d’entamer la phase de préparation à la REDD+, le document de plan de Préparation a été finalisé et validé avec l’ensemble des parties prenantes. Ce document a été, par la suite, endossé par le programme ONU-REDD, la Banque mondiale, l’Agence Française de développement et la facilité REDD+ de l’Union Européenne avec des accords de financement.

En janvier 2015, la Côte d’Ivoire a entamé sa phase de préparation à la REDD+. A ce jour, avec l’appui de toutes les parties prenantes plusieurs acquis ont été enregistrés notamment (i) le niveau de référence des forêts, (ii) le système d’information sur les sauvegardes, (iii) la stratégie nationale REDD+ et (iv) le système national de surveillance des forêts en cours de finalisation.

En vue de la mise en œuvre de ladite stratégie nationale, la Côte d’Ivoire, bénéficie depuis mai 2015, d’un financement de 24 millions de dollars du fonds d’investissement climatique pour mettre en œuvre un Programme d’Investissement Forestier (PIF) administré par la Banque mondiale et la Banque Africaine de Développement.

Dans ce cadre, la Banque mondiale, avec l’ensemble des acteurs, a préparé et soumis, en janvier 2018, un projet au Conseil d’Administration du PIF qui a donné son accord pour sa mise en œuvre. Après satisfaction de toutes les conditions, le projet est entré en vigueur en mai 2018.

Le projet d’Investissement Forestier (PIF), avec la Banque mondiale comme Agence d’exécution intervient à l’intérieur et autour des Forêts Classées (FC) ciblées dans le Centre et le Sud-ouest du pays et du Parc National de Taï.

Au terme de l’instruction de toutes les questions administratives et financières, l’Unité Intégrée d’Administration des Projets (UIAP)financés ou cofinancés par la Banque mondiale, sous tutelle du Ministère en charge de l’Environnement, a organisé une cérémonie officielle de lancement du Projet d’Investissement Forestier (PIF), en vue du démarrage effectif des activités dudit projet. La cérémonie s’est déroulée le 15 Octobre 2018 à l’Auditorium de la Primature, à Abidjan.

1- OBJECTIF

L’objectif de cette cérémonie était d’informer les groupes cibles du démarrage effectif du projet et de présenter ledit projet en vue de son appropriation par les parties prenantes.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *